Publié le 19 Février 2020

La CFE-CGC Pétrole est présente au niveau Confédéral sur les sujets européens qui préoccupent nos salariés des groupes pétroliers transnationaux.

Marielle Pollet coordinatrice SHELL, membre du comité Européen dans son entreprise et du comité directeur du syndicat du pétrole porte notre voix au sein de l’instance confédérale. Par cette présence, nous construisons un réseau et échangeons avec les autres fédérations sur les préoccupations communes et les sujets d’intérêts sociaux. Cette présence doit permettre également d’alimenter notre groupe de travail Prospective mais aussi de construire notre discours sur la transition énergétique au sein d’IndustriAll Europe.

Quel est le rôle de ce rassemblement des référents ?
Pour la CFE-CGC l’objectif est de renforcer les capacités de nos membres dans les instances Européennes.

Chaque référent fait remonter les actualités européennes de sa fédération/territoire à la confédération et transmet les informations reçues par le service Europe et international au sein de sa fédération/territoire.
Le groupe des référents traite notamment de sujets aussi divers que :

  • Les consultations de la Commission européenne en matière sociale
  • Les négociations des partenaires sociaux européens, au niveau interprofessionnel ou sectoriel
  • La mise en place des comités d'entreprises européens (y compris les comités européens de sociétés européennes)

Pour la CFE-CGC Pétrole, Marielle a signalé l’importance de la formation professionnelle dans le cadre de la transition énergétique.
La CFE-CGC Pétrole au sein de ce groupe de travail, suivra les problématiques d’emplois au travers de la formation, sans oublier le recrutement et les compétences correspondantes.

 

Voir les commentaires

Rédigé par CFE CGC Pétrole

Publié dans #IndustriAll, #CEC, #flash, #UFIP, #cfecgc, #Europe

Repost0

Publié le 12 Février 2020

Formation professionnelle et loi Pacte : La CFE-CGC Pétrole, demande avec fermeté la convocation d’une réunion pour fixer un nouveau calendrier de négociation

Après avoir demandé de ne pas annuler les réunions de négociations de branche (Formation, QVT sécurité-sureté-santé) du fait du mouvement social lié à la réforme des retraites, la CFE-CGC pétrole a décidé de hausser le ton pour obtenir en particulier l’ouverture de la négociation de notre nouvel accord de branche sur la Formation Professionnelle ! (cf. Flash N°34)
Dans notre courrier en date du 30/01/2020 adressé au secrétaire général de l’UFIP (voir au verso), copie aux organisations syndicales représentatives de la branche, nous rappelons notre volonté de rentrer en négociation sur le sujet de la formation.

En effet, La loi n°2019-486 du 22/05/2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises (dite « Loi Pacte ») instaure de nouvelles règles liées aux seuils d’effectifs, à ses impacts sur la participation des employeurs au développement de la formation professionnelle et sur les Opérateurs de Compétences (OPCO), sur le Compte Personnel de Formation, sur l’entretien professionnel, sur l’emploi des travailleurs handicapés …
 

La formation est un levier important pour aider concrètement les salariés du Pétrole dans leur parcours et évolutions professionnels et il y a donc un travail important à réaliser dans des délais compatibles avec l’attente des salariés du Pétrole.

Dans un courriel l’UFIP nous indique avoir la même préoccupation : l’UFIP partage « le souci de remettre le plus rapidement possible le dialogue social de branche sur les rails»
Gageons que nous aurons rapidement un calendrier de négociation.

 

Voir les commentaires

Rédigé par CFE CGC Pétrole

Publié dans #flash, #cfe-cgc, #cfecgc, #UFIP

Repost0