Publié le 23 Décembre 2020

Bonjour,

Nous vous adressons la carte de Vœux du Syndicat CFE-CGC Pétrole et vous informons que la vidéo des vœux 2021 du syndicat Pétrole est en ligne sur notre blog !

lien Vidéo

Bonnes fêtes, protégez-vous et à bientôt,

 

Voir les commentaires

Rédigé par CFE CGC Pétrole

Publié dans #UFIP, #Video, #cfecgc, #cfe-cgc, #voeux

Repost0

Publié le 21 Décembre 2020

Rédigé par CFE CGC Pétrole

Publié dans #voeux, #Petrole, #cfe-cgc, #Video

Repost0

Publié le 14 Décembre 2020

La CFE-CGC Pétrole alerte l’UFIP en cette période de crise économique qui touche aussi la filière Pétrole ! (Lire notre déclaration au verso) pour notamment ;

  • Défendre l’emploi grâce aux dispositifs de formation,
  • Développer des parcours professionnels innovants,
  • Permettre à toutes les entreprises de la branche d’anticiper les évolutions nécessaires des compétences afin de s’adapter aux transitions écologique et digitale.

Suite à nos interventions dans toutes les instances où nous avions la possibilité d’exprimer notre point de

vue (voir Flash N°47) mais aussi suite à nos très nombreux twitts sur les réseaux sociaux et au courrier intersyndical (CFDT, CFE-CGC et FO) du 16 octobre 2020, l’UFIP semble enfin vouloir nous écouter !
Le 13 Novembre, lors de la réunion extraordinaire de la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi* (CPNE), la CFE-CGC Pétrole a rappelé à l’UFIP sa responsabilité en matière d’utilisation des moyens et des financements de l’OPCO-2I pour aider les salariés de la branche Pétrole qui sont d’ores et déjà en difficulté et ceux qui vont l’être.

Enfin, les choses bougent !!!!!

L’UFIP s’est enfin décidé et il faut aller vite …. Le rappel des événements et notre vision d’un planning possible (voir au verso).

(*) La CNPE est une commission paritaire dont la principale mission est la promotion de la formation professionnelle en lien avec l'évolution de l'emploi dans une branche professionnelle. Elle est également sollicitée pour préciser ou adapter les règles de mise en oeuvre opérationnelles des dispositifs de formation (définition des qualifications propres à la branche, des publics et actions prioritaires...). Instance paritaire, la CPNE s’appuie sur l'opérateur de compétences (OPCO2I) et l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications (OPMQ) dans la régulation de la politique de formation au sein de la branche.

Votre syndicat CFE-CGC Pétrole attentif aux enjeux sur l’emploi, les métiers, les compétences, la formation et acteur d’une transition énergétique juste !

Déclaration CFE CGC en CPNE du 13 Novembre 2020

La CFE CGC pétrole alerte à nouveau l’UFIP sur la nécessité d’adapter les dispositifs existants, notamment en lien avec la formation, aux nouvelles conditions sociales, économiques et environnementales dans lesquelles les entreprises et salariés de la filière doivent désormais évoluer. Ces aménagements nécessitent une capacité de réactivité et d’innovation très forte qui doit être rendue possible par la dynamique et l’inventivité du dialogue social et économique au sein de la branche pétrole.
La CFE CGC pétrole fait le constat qu’il faut d’ores et déjà agir même si l’impact de la crise sanitaire liée au Covid-19 ne sera pleinement mesuré qu’à l’issue d’une période longue couvrant notamment les difficultés rencontrées au redémarrage de l’activité économique post-confinement. Et cet impact de la Covid 19 rend plus prégnant une situation qui nécessitait déjà une adaptation réfléchie dans le développement de nouvelles compétences dans le digital, les nouvelles technologies de l’Energie et les énergies renouvelables.
Dans ces conditions économiques, dont on peut craindre qu’elles soient durablement dégradées ou du moins instables et incertaines, il appartient à l’UFIP de proposer et d’impulser rapidement les ajustements nécessaires pour permettre la mobilisation massive des capacités de formation, limiter au maximum la perte des compétences encore utiles, notamment les plus spécifiques, indispensables au rétablissement progressif de l’activité et surtout développer de nouvelles compétences nécessaires à l’adaptation aux nouveaux usages du contexte écologique et du changement climatique.

Les mesures que nous demandons aujourd’hui ont donc pour objectifs :

  • De maintenir l’attractivité des métiers du pétrole qui fabrique des produits de haute technologie qui seront encore indispensables aux citoyens à horizon 2030-2050
  • De défendre l’emploi en permettant un recours large aux dispositifs de formation permettant le développement de nouvelles compétences et qualifications
  • De développer des parcours professionnels innovants sur l’ensemble des métiers qui doivent être à forte valeur ajoutée, notamment avec le développement du digital, de l’IA et de la robotique
  • De permettre à toutes les entreprises de la branche d’anticiper les évolutions nécessaires des compétences afin de s’adapter plus facilement à un contexte piloté par la transition écologique et le changement climatique, donc d’intégrer de nouvelles compétences dans la branche permettant le développement de nouveaux savoir-faire
  • De lutter contre l’obsolescence des compétences en favorisant la transmission des savoir-faire spécifiques à la branche

Calendrier de l’analyse de la situation économique (acté par l’UFIP) puis notre demande de négociation d’un accord « mesures d’urgence >>

Mesures d’urgence = adapter les dispositifs existants, notamment en lien avec la formation, aux nouvelles conditions sociales, économiques et environnementales dans lesquelles les entreprises et salariés de la filière doivent désormais évoluer

Voir les commentaires

Rédigé par CFE CGC Pétrole

Publié dans #BIP, #TransitionEnergetique, #UFIP, #cfe-cgc, #flash

Repost0