Publié le 24 Février 2021

La CFE-CGC Pétrole demande à l’UFIP qu’elle affiche une politique ambitieuse sur les emplois, les compétences et la formation des 33000 salariés de la branche !
Et qu’elle y associe les organisations syndicales !

Depuis quelques mois, dans le secteur pétrolier, il ne se passe pas une semaine en France, en Europe et dans le monde sans qu’il soit question de suppressions de postes, de plans de départ (plus ou moins) volontaire, de ruptures conventionnelles collectives ….
A la CFE-CGC Pétrole, cela ne nous semble pas cohérent avec les enjeux de la transition écologique source d’opportunité pour créer dans les nouvelles énergies des emplois pérennes à forte valeur ajoutée tout en conservant le modèle des hydrocarbures responsables fournissant des produits encore indispensables aux habitants de la planète.
Nous l’avons dit, redit et nous le redirons : l’UFIP et ses adhérents doivent créer une dynamique rassurante pour les salariés de la branche pétrole, qui plus est dans une période de crise sanitaire anxiogène qui n’en finit pas…le paysage industriel et énergétique évolue vite et les 33.000 salariés du pétrole qui représentent une industrie de pointe en mutation ne doivent pas être laissés pour compte !
Concernant la crise sanitaire et le télétravail contraint, nous avons d’ailleurs demandé avant Noël que l’UFIP procède à une étude sur le moral des salariés de la branche, sans retour pour l’instant.
Ce sera notre sujet de préoccupation majeur en 2021.

Nous émettons le voeu que la branche et l’UFIP jouent leur rôle pour créer une
dynamique porteuse d’avenir sur ces sujets !

Votre syndicat CFE-CGC Pétrole attentif aux enjeux sur l’emploi, les métiers, les compétences, la formation
et acteur d’une transition énergétique juste !

​​​​​​​-------------------------------------------------------------------------------------

Déclaration CFE-CGC Pétrole lors de la négociation Sécurité du 14 janvier 2021

Bonjour à tous,
Au nom de la CFE-CGC Pétrole, nous adressons à l’ensemble des 33.000 salariés de notre branche, aux OS qui les représentent et à la chambre patronale nos meilleurs voeux de santé et d’employabilité pour cette nouvelle année qui s’annonce complexe.
A une époque où l’on ne parle que de capitalisation boursière – dernier chiffre en date : Next Era le géant américain des énergies renouvelables pèserait 150 milliards de $, 65% de plus que Total - et de grands opérateurs internationaux de la transformation écologique, nous voulons recentrer les transitions énergétique et écologique sur l’humain, c’est-à-dire les hommes et femmes de la branche, les métiers et compétences actuels et futurs, leur formation et l’attractivité de la branche pour les jeunes avec l’identification de filières d’avenir !
D’autres organisations mènent en France des opérations pour s’emparer des champs de l’industrie, de l’énergie et de l’environnement :
➢ « des métiers pleins d’énergie » de la FEDENE (fédération des services énergie et environnement),
➢ France Industrie sur les métiers émergents « les 20 métiers qui vont recruter en 2021 »,
➢ France Chimie avec son « village de la chimie » 100% digital pour l’emploi des jeunes et l’alternance,
➢ Signature d’une convention entre l’UIMM et l’Education Nationale pour valoriser les métiers de l’industrie …

Quelle est la feuille de route de l’UFIP sur ces sujets de l’emploi, des compétences et de la formation et leurs évolutions ?
Nous le répétons, nous ne voulons pas bien sûr que la transition écologique soit synonyme de perte d’emplois et d’attrition de nos métiers historiques à forte valeur ajoutée. Elle doit être au contraire pour les salariés, avec de l’innovation, synonyme de création de valeurs, de développement de nouvelles filières de l’énergie et de l’industrie avec des nouveaux métiers, d’acquisition de nouvelles compétences et de création d’emplois en France.
Les informations qui viennent du terrain ne parlent pourtant que de suppressions de postes et de plans de départ volontaire.
Cela ne nous semble pas compatible avec le rôle que doivent jouer les adhérents pour adresser les enjeux de la transition écologique tout en conservant le modèle des hydrocarbures responsables encore indispensable pour les habitants de la planète et cela doit interpeler l’UFIP : ce sera notre sujet de préoccupation majeur en 2021. Nous émettons le voeu que la branche et l’UFIP jouent leur rôle pour créer une dynamique porteuse d’avenir sur ces sujets !
Bruno Le Maire vient tout récemment de dire que la crise nous donne l’opportunité historique de créer de nouvelles filières industrielles : quelles sont les actions de l’UFIP sur ce thème des nouvelles filières ?
Pour affronter tous ces changements (transition digitale et énergétique, changement climatique, nouveaux usages sociétaux, crise économique et changements des organisations du travail liés à la pandémie), les salariés du Pétrole doivent être en forme et rassurés sur leur avenir ! Nous sommes donc surpris de ne pas avoir encore de réponse à notre demande faite à l’UFIP avant Noël d’une étude sur le moral des 33.000 salariés du Pétrole pour mieux les accompagner si le besoin est identifié.​​​​​​​

Votre syndicat CFE-CGC Pétrole attentif aux enjeux sur l’emploi, les métiers, les compétences,
la formation et acteur d’une transition énergétique juste !

Voir les commentaires

Rédigé par CFE CGC Pétrole

Publié dans #UFIP, #cfecgc, #BIP, #IndustriAll, #OPCO, #Petrole, #TransitionEnergetique, #flash

Repost0

Publié le 10 Février 2021

Parce que cela n'arrive pas qu'aux autres, la CFE-CGC vient d'éditer un mémo pratico-pratique,

Comment identifier le SEP ? Comment mieux le prévenir ?

Ce document mis à disposition des salariés permet de déceler les symptômes annonciateurs du burn-out afin de mieux l'identifier et de pouvoir le prévenir.

Pédagogique, contenant de nombreuses informations pratiques et de conseils, cet outil militant vous permettra de déceler les symptômes annonciateurs du burn-out, d'en comprendre les étapes et de savoir comment le déclarer en accident du travail ou en maladie professionnelle.

Il est consultable à l’adresse suivante :

https://www.cfecgc.org/publications/nos-guides/comment-identifier-le-sep-comment-mieux-le-prevenir

version téléchargeable et/ou imprimable

Voir les commentaires

Rédigé par CFE CGC Pétrole

Publié dans #cfecgc, #social, #UFIP, #SEP

Repost0

Publié le 2 Février 2021

Rédigé par CFE CGC Pétrole

Publié dans #cfecgc, #retraite, #social

Repost0